Design & Deco
Design & Deco
ENTRETIEN AVEC FAKE
BATTEUR D'UNDERCOVER SLUT


- Juillet 2007 -

Bonjour Fake, heureux d’avoir enfin le
 plaisir de t’interviewer…

De tous les membres d’UNDERCOVER SLUT, tu es le plus
mystérieux. Toujours très peu d’informations et de photographies
sur toi, et t’approcher reste un challenge. Serait-ce une timidité de ta part?
Un manque de confiance en toi? Ou peut-être es-tu de nature hautaine?
Non rien de tout ça. Je ne tiens pas à tout dévoiler à la première occasion.
UNDERCOVER SLUT prépare des choses dont vous n’avez pas encore idée,
voilà ma philosophie: garder mes cartouches, elles serviront au moment
voulu, et pas inutilement. Les gens qui aiment le challenge m’intéressent!

 
En tout cas ce silence qui fait certainement partie de ta nature
profonde, attise au mystère et nous donne le goût du secret !
Provocant une sorte de dévotion, alimentant
le dépit sur tes fans…

Tu aimes les laisser sur leurs faim, non?
Comment décrierais-tu ta relation avec eux?
Non, il ne s’agit pas de laisser les gens sur leur faim, sur la scène l’énergie
que je déploie, que nous déployons, est pour eux. J’aime tout donner au
public jusqu’à épuisement, ce type de relation de l’artiste sur scène
envers son public est la chose qui compte le plus pour moi. Mais
attention j’apprécie les réactions et les compliments des gens plus
que tout, mais les longs discours, j’aime les faire tard dans la nuit…
 
Tu sembles maîtriser parfaitement ton image et pour
apparaître si peu, et si rarement, tu dois
avoir une stratégie bien à toi.

Peux-tu nous dire de quoi est fait ton univers? Et quels sont
les éléments qui ont engendré ta venue dans UNDERCOVER SLUT ?
Je n’ai pas de stratégie, j’aime développer une image qui soit le reflet
de certains aspects de ma personnalité. En ce qui concerne les
apparitions, ma première réponse rejoindra celle là, j’aime l’idée
de ne pas tout dévoiler pour surprendre au bon moment. Décrire
brièvement mon univers n’est pas facile, disons que j’apprécie
les créations qui ne ressemblent pas à d’autres, l’anti-conformisme
au sens large et noble du terme. Mon entrée dans le groupe
s’est faite assez rapidement. ‘O’ me connaissait déjà avant, la
place de batteur s’étant libérée à l’automne 2006, il a
fait appel à moi pour l’occuper, c’était un honneur
et je me suis empressé d’accepter: me voilà!


Penses-tu aujourd’hui avoir tout acquis? Où te reste-t-il encore
un long chemin à faire dans le monde de la musique?
Comment définirais-tu ta place au sein d' UNDERCOVER SLUT ?
La première personne qui pense avoir tout acquis est le premier des cons.
Il me reste un long chemin à faire dans le monde de la musique mais je suis
déjà en route et je pense avoir pris la bonne direction. Ma place au sein
d' UNDERCOVER SLUT n’est pas à définir, je suis un des membres
d’ UNDERCOVER SLUT, voilà tout. J’apporte ma touche, musicalement,
et esthétiquement pour mon image, tout en cherchant à correspondre à ce
qu’ UNDERCOVER SLUT soit depuis sa création. Ce n'est pas pour
autant que je suis allergique au changement et aux surprises,
il y en aura, et pas n’importe lesquelles…


Comme tu dois certainement le savoir, tu es également le membre du groupe
qui joue le moins sur le coté provocation, ou encore sur l’habit. Tu restes
celui qui apporte le plus, une touche « naturelle » ! Peux-tu confirmer
ce que j'affirme, ou désapprouves-tu totalement mes propos,
qui peuvent te paraître erronés?
Je désapprouve le mot « naturel », ce n’est pas du tout ce qui correspond à mon
image et mon look. Concernant la provocation elle ne se manifeste sûrement pas
de la même façon pour moi que pour Drag, Divine ou ‘O’, mais c’est un désir
commun au sein du groupe. Que cela soit sur une scène, en studio,
ou sur photo, on l’exprime tous à notre manière, c’est sûrement
plus visible pour Drag que pour moi c’est sûr!


Après avoir parlé avec beaucoup de fans du groupe, ton nom est
ressorti plusieurs fois quand il s’agissait de désigner celui qui
était le plus attirant. Celui qui aurait peut être le plus de
"sex appeal". Comment gères-tu cela? Serait-ce l’une
des raisons qui font que tu es si distant? As-tu en
quelque sorte, peur des fans, et de ton pouvoir
d'attraction au sein d' UNDERCOVER SLUT?
Non bien sûr que non! Je gère très bien ce que tu appelles
« pouvoir d’attraction », je m’en sers sur scène, en séance photo
et ailleurs, sur ces premiers points tout le monde sera libre
de juger, le dernier ne vous concerne pas (encore ?)!


Ton approche avec eux est tout de même décalé par rapport aux
autres membres d' UNDERCOVER SLUT, est-ce une question
d’habitude à prendre? Ou n’éprouves-tu pas ce besoin que
d’avoir une liaison avec les fans, et préfères-tu peut-être
séparer la musique de ta vie privée?
Sachant que ce partage en tant qu'artiste et
fans peut mettre ces deux vies bien distinctes en confrontations.
Cela ne m’intéresse pas de parler de tout ça, j’aime faire des rencontres mais
je préfère pouvoir approfondir… ce qui n’est pas possible avec tout le monde.
Discuter autour d’un whisky lors d'un after show me va très bien, faire de
grands discours dès mon premier pas en dehors de la scène me saoule, mais
j’attache beaucoup d’importance à recevoir les compliments et critiques des
gens et à échanger, tu veux savoir quoi de plus? Je suis musicien et artiste,
je veux faire de la musique et parler de musique, tu préfères savoir ça
que la façon dont le futur album d’ UNDERCOVER SLUT va sonner?
Je ne crois pas que ce soit le cas de tous tes lecteurs…



Avec tout ce changement, l’arrivé de Divine, la nouvelle image plus
travaillée, etc. As tu le sentiment qu’ UCS, est en évolution?
Quels sont tes ressenties? Et pressentiments?
UNDERCOVER SLUT est en évolution, UNDERCOVER SLUT
va vous surprendre, et vous épater. Je pense que l’avenir sera
grand, de nombreuses choses se préparent. On se concentre
actuellement sur la préparation du futur album, avec au
milieu de cela quelques soirées de débauche sur la capitale.
Pas de pressentiments mais du ressenti: ce nouvel album sera culte!


Arrives-tu à te recentrer dans l’aspect de l’androgynie comme Drag,
qui fait extrêmement parler de ça troublante féminité, au sens visuel ?
Je n’ai pas besoin de me recentrer dessus, j’apprécie son image, son
esthétique, la mienne est bien sûr différente, et c’est là tout l’intérêt.
Nous avons chacun notre image et notre personnalité, relativement
différentes mais avec également beaucoup de points communs,
le tout forme UNDERCOVER SLUT, nouvelle génération,
plus puissant et varié que jamais!


Serais-tu prêt à te raconter, pourrais-tu nous dévoiler une clef
de ta vie? Sur ton enfance, tes rêves, ton plus grand
souhait, ou une chose qui te tient à coeur?
Mon plus grand souhait est de lancer une bombe
sur les plateaux de la Star A******



Quel est ton état d’esprit actuellement?
Et penses-tu qu’il influence certains de tes choix?
Bien sûr il influence bon nombre de mes choix. J’ai envie
de détruire les conventions et d’offrir aux gens qui attendent
la même chose que moi, un album et des concerts dont ils se
souviendront longtemps, le train est en marche.



Coté musique, j’ai pu t’écouter sur la scène de La LOCOMOTIVE
(Paris, FR.), et je peux te dire que j’ai réellement beaucoup
aimé, le son nouveau que tu as apporté!
Merci beaucoup. Le show à La
Locomotive était un putain de concert!



Quand as-tu commencé la batterie? Et est-ce que le fait d’être entré dans cette
bulle te permet de t’évader à travers la musique? Serait-ce pour toi, une
échappatoire à l’humanité? Ou au contraire, une approche
vers les gens en te dévoilant par le biais de ton talent?
J’ai commencé la batterie à l’age de 13 ans. Ce n’est pas une
échappatoire à l’humanité pour moi mais cela permet de dire beaucoup
de choses avec un autre langage. On peut tout exprimer avec la musique, tout
ce que personne n’ose dire, surtout dans un groupe tel qu' UNDERCOVER SLUT.


Quelles sont tes angoisses, tes peurs vis-à-vis de ton
avenir en tant que batteur au sein d' UNDERCOVER SLUT ?
Je n’ai pas d’angoisses particulières. Je sais qu’à partir du moment ou chacun
assure derrière son instrument, sur scène, et apporte à UNDERCOVER SLUT,
les choses vont continuer de la sorte, grossir, et grossir encore…



Donnes-tu profondément le meilleur de toi à chacune de tes prestations,
qu'elles soient scéniques ou pour de simples répétitions
avec les autres membres du groupe ?
Oui je pense que tu l’auras compris dans mes réponses précédentes. C’est
primordial. Pour les répétitions, c’est parfois moins enflammé parce que
nous travaillons, ça reste toujours énergique, on a du mal à fonctionner
autrement, même en répète on a envie que ça sente la poudre!


Est-ce une nécessité pour toi de jouer de la musique? Quel a été ton déclic?
Le moment où tu t’es dit, « c’est ça que je veux faire, et rien d’autre »?
C’est vital pour moi! Cela m’est venu quelques temps après mes premiers
coups sur une batterie. En observant la puissance déployée par des
groupes ou des artistes sur scène, je me suis très rapidement
dit que ma place était là et pas ailleurs!



Dès ton arrivé dans UNDERCOVER SLUT, étais-tu en
territoire inconnu? Où avais-tu déjà une expérience qui a
fait que tu trouves ton aise, et ta place auprès des trois autres membres?
J’ai déjà eu diverses expériences de groupes auparavant, sur scène et en
studio, ce qui m’a permis de ne pas débarquer totalement dans ce monde
là. Quant à UNDERCOVER SLUT, je connaissais déjà bien ‘O’, et je suis
rentré dans le groupe avec Drag, que je connaissais également très
bien depuis longtemps, j’ai donc vite trouvé mes marques dans UCS.


As-tu l’esprit critique envers toi-même et les autres membres d’ UCS ?
Oui, c’est primordial d’avoir l’esprit critique, sinon on ne peut pas aller
bien loin, il ne faut pas non plus tomber dans le doute permanent sinon
on n’avance pas. L’équilibre entre les deux n’est pas toujours facile à
trouver mais ça fait partie du travail d’artiste.


Je te remercie de t’être un peu plus dévoilé, en répondant à
ses diverses questions. Au plaisir d’une prochaine fois.
Merci à toi, et à tous ceux qui soutiennent
UNDERCOVER SLUT. A bientôt.



Fake (drums)
& UCS-KKK (webmaster)


 



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement